• J’aime
Le président du Rassemblement-Katanga, Antoine Gabriel Kyungu wa Ku-Mwanza a officiellement saisi le maire de la ville de Lubumbashi pour lui tenir informer de l’organisation d’une marche pacifique ce 19 décembre. Celle-ci, d’après ses initiateurs, est une mise en garde contre toute tentative du régime en place à se maintenir à la tête du pays au-delà du 31 décembre 2017. Cependant, tout en indiquant l’itinéraire à suivre pour cette marche, Kyungu wa Ku-Mwanza promet de décréter 2 journées « ville-morte » en cas d’empêchement. C’est dans ce contexte qu’intervient l’action de l’église catholique. Les. cloches vont retentir dans toutes les paroisses sous le coup de 21 heures pour exiger le respect intégral de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016. Une prière sera dite à cet effet. (Ci-dessous la correspondance de Kyungu) Joseph Kazadi
Dans une déclaration mercredi 13 décembre à Beni au Nord-Kivu, le Panel des experts de la société civile dirigé par Dieudonné Mushagalusa a condamné avec la dernière énergie l’attaque terroriste attribuée aux rebelles ADF ayant occasionné la mort d’une dizaine de casques bleus tanzaniens et de 5 FARDC le 07 décembre dernier à Beni. « …condamnons avec la dernière énergie le mouvement terroriste des ADF pour ces actes lâches et ignobles visant à décourager les efforts des FARDC et des Nations-Unies dans le maintien de la paix à l’Est de notre pays; dénonçons sans ambages l’hypocrisie de la Communauté Internationale qui, malgré la sonnette d’alarme de multiples voix de la RDC depuis plus d’une année à la tribune de Nations-Unies et ailleurs, n’agit pas pour apporter un soutien diplomatique et militaire à notre pays », ont-ils déclaré. Tout en félicitant et encourageant les FARDC pour leur bravoure et leur engagement à ne ménager aucun effort pour sauver la patrie, les experts de la société civile ont demandé à la population congolaise tout entière de dénoncer et surtout de ne pas collaborer avec les ennemis. Jeff Kaleb Hobiang
L’Organisation non gouvernementale Oxfam Canada a réhabilité la Maternité du Centre de Santé Madula située à 23 kilomètres de Kisangani dans la zone de santé de Wanierukula. La cérémonie inaugurale a été présidée mercredi 13 décembre 2017 par la ministre provinciale de la santé de la Tshopo, Bernadette Furaha Amelima. Le Chef de projet « mère-enfants en santé en RDC Michel Dubois présent à la cérémonie déclare que l’objectif est d’augmenter la fréquentation et améliorer sensiblement la qualité des soins. » Il y a eu des travaux qui respectent autant les besoins des femmes que des normes d’hygiène et d’assainissement. Il s’agit notamment des salles de travail et d’accouchement répondant aux besoins, des latrines et des douches respectant les normes environnementales et un incinérateur performant », a dit dans son allocution Michel Dubois. De son côté, la ministre provinciale de la santé Bernadette Furaha a insisté sur la maintenance de cet ouvrage. » Cet ouvrage constitue un ouf de soulagement pour les femmes fréquentant ce centre de santé. Nous en tant que gouvernement provincial , appelons les bénéficiaires aux bons usages », a dit la ministre provinciale de la santé. Notez que le coût global de ce projet est d’environ…
New York, 36 eme niveau du siège des Nations Unies. 15h30. Bureau du Secrétaire Général Adjoint chargé des Questions juridiques et légales. C’est en ce lieu et au cours d’une sobre cérémonie officielle que la République Démocratique du Congo a déposé par l’entremise du Vice-premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères et Intégration Régionale, Leonard She Okitundu, le document – instrument de ratification de l’Accord de Paris sur le Climat portant la signature du Président de la République JOSEPH KABILA KABANGE après son vote par l’autorisation des deux Chambres parlementaires conformément à la Constitution Congolaise. Un engagement du Président Kabila Au nom du Secrétaire Général des Nations Unies absent, le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies, Miguel DE SERPA SORAES, a tenu á féliciter la République Démocratique du Congo «pour avoir rejoint le concert des Nations dans la lutte contre le réchauffement climatique qui est une des plus grandes menaces contre l’Humanité et une priorité des Nations Unies». Pour sa part, Léonard She Okitundu a révélé que ce dépôt des instruments par sa personne aux Nations Unies démontre la volonté du Président de la République de « positionner la RDC dans le lot des Nations leaders sur les questions climatiques »…
La section protection de l’enfant de la Monusco basée à Tshikapa a reçu cette alerte le 5 décembre dernier. L’info a été livrée à la presse ce mercredi 13 décembre. « Un élément de Bana Mura se faisant passer pour un pasteur aurait kidnappé 60 enfants ( 35 garçons, 25 filles)… Le supposé pasteur échangerait la libération de ces enfants contre des rançons. La section et ses partenaires sont en train de recueillir les informations nécessaires auprès des familles et des enfants libérés pour documenter le cas, et initier des actions… », a confié la Monusco en marge de sa conférence hebdomadaire de ce mercredi. Daniel Ngoie